Professeurs

 

Isabel Alama

Isabel Alama se forme à la danse orientale à Paris auprès de la danseuse-chorégraphe Leïla Haddad. En 1999, Leila Haddad lui propose de faire partie de sa compagnie professionnelle. En tant qu’interprète, Isabel participe à la création du spectacle « Zikrayat » (présenté en 1ère mondiale au Théâtre Mogador – Paris – 1999), grâce auquel elle dansera régulièrement sur les plus grandes scènes nationales, Internationales et festivals en France et à l’étranger. Isabel participe également à la création de la pièce chorégraphiée « Le Ventre de la Montagne – Dance with the dreamers », créé par Leila Haddad. Le spectacle est présenté en première mondiale à la MJC Théâtre de Colombes (Paris) en janvier-février 2015.

En 2001, elle crée avec le conteur Jihad Darwich un spectacle autour de la reine de Saba qu’elle interprète au Musée d’Ethnographie de Genève.

En 2002, Isabel rencontre le danseur-chorégraphe Etienne Frey lors d’un stage à Genève. De cette rencontre naît en une création en 2004, « L’élégante aux doigts teints », spectacle chorégraphié, mis en scène et écrit par Etienne Frey pour Isabel. « L’Elegante au doigts teints » sera présenté à Lausanne (Théâtre du Pois Chiche – 2004), à Genève (Théâtre de l’Epicentre – 2005) et invité au Mexique dans le cadre du festival de la francophonie (Ballet Teatro del Espacio – 2005).

Isabel donne ses premiers cours en 1998, comme assistante de Leila Haddad (Centre de danse du Marais et au Studio Harmonic, Paris – 1998 à 2001). Elle entreprend parallèlement de donner des stages en France et à Genève. Elle intègre l’école Dance Area (Genève) en 1999 comme professeur indépendante ou elle dispense jusqu’en 2005 des stages réguliers. Entre 2005 et 2016, s’étant installée à Genève, elle donne des cours réguliers à Dance Area.

Isabel Alama est la première enseignante à proposer des cours de danse orientale à Genève en 1997, elle a y a imposé un style et inspiré plusieurs vocations tout au long de son parcours pédagogique. Plusieurs de ses étudiantes ont ouvert leur premier cours et démarré leur parcours professionnel dans la danse orientale grâce à la formation de départ, obtenue chez Isabel. Elle a pu faire profiter ses élèves les plus avancées de son expérience de la scène, grâce notamment à sa participation aux premiers Salon de la Danse à Genève et aux nombreux spectacles au théâtre du BFM proposés par l’école Dance Area.

C’est donc naturellement qu’elle crée en 2017 l’école Tanha, qui a pour but de donner l’opportunité aux élèves les plus avancées de parfaire une formation de qualité et de continuer à fédérer de nouvelles vocations.

 

Cristina Farawla

Cristina Farawla commence à danser à un très jeune âge au sein d’une troupe de danse folklorique basque dans son Espagne natale. En quête de changement, elle intègre une troupe de hip-hop à l’adolescence et participe à nombreux concours et spectacles durant 8 ans, en tant que danseuse puis comme chorégraphe associée.  Dès son arrivée en Suisse elle découvre la Danse Orientale et la Danse Tzigane. Elle intègre la troupe Tzigane-fusion Somnakaj ce qui lui permet, entre autres, de danser au Grand Théâtre de Genève et de participer au Festival International de danse de Prague. Très rapidement elle décide de se consacrer exclusivement à la Danse Orientale. Son chemin croise alors celui d’Isabel Alama, dont elle devient l’élève en 2011 puis l’assistante dès 2013.

Cherchant à enrichir cette danse qui lui est si chère, Cristina continue sa formation et approfondit ses connaissances grâce à la danse Tribal Fusion puis à travers l’ATS® format FCBD® et suit actuellement une formation certifiante. Elle participe à plusieurs projets chorégraphiques en Espagne, France et Allemagne en tant que chorégraphe et conceptrice de costumes.

Parallèlement elle se forme en anatomie du mouvement avec divers professeurs ainsi qu’en danse Persane avec Sepideh Nayemi. Elle n’hésite pas à découvrir et expérimenter avec des nouvelles disciplines.

 

Eleonora Tuveri

Eleonora Tuveri a longtemps étudié la musique, la gymnastique et les arts martiaux, avant de découvrir la danse orientale en 2011. Elle commence cette année-là une formation auprès d’Isabel Alama, en suivant plusieurs cours par semaine. Passionnée de danse et de mouvement, Eleonora suit actuellement des cours de flamenco avec Ana la China, de danse classique à Dance Area, de danse contemporaine avec Etienne Frey, ainsi qu’une formation certifiante en méthode Pilates avec Célina Hwang.

Après une première expérience pédagogique dans le cadre d’une Fondation caritative, Isabel Alama l’invite à s’ouvrir à l’enseignement de la danse et lui propose une collaboration en tant que répétitrice dans ses cours de danse en 2016, puis en tant que professeure.